“Chevalier de la Résignation Infinie”

30 août 2015
Cédric

Diane Landry crée des œuvres à partir d’objets ordinaires du quotidien qu’elle détourne pour en altérer le sens et la lecture autant que la valeur.

Dans son travail, la notion de recyclage au sens propre et figuré est primordiale. Ce qu’elle nomme les « semi readymades » qui sont parfois des installations, parfois des performances, cherchent à attirer l’attention sur l’état de la planète, les ressources qui disparaissent, notamment la plus précieuse, l’eau potable. Avec l’œuvre de Diane Landry, il faut accepter de prendre le temps de l’observation : seul moyen d’appréhender les pièces dans leur intégralité.

Au lieu unique, elle présente Chevalier de la résignation infinie, installation composée de 237 bouteilles remplies de sable et pensée sur le principe de l’horloge à mouvement perpétuel.

Diane Landry est née en 1958 au Cap-de-la-Madeleine et elle a toujours un atelier à Québec, au Canada. Elle est représentée par la Galerie Michel Guimont (Québec) et la Carl Solway Gallery (Cincinnati, Ohio).

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.